26 juin 2017

8 Lectures de début de vacances



Coucou les hiboux, voilà un moment qu'une chronique n'est pas sortie, j'avais envie de lire mais pas celle d'écrire et le but du blog était vraiment de pouvoir m'exprimer sur des livres aimés ou non. Je pense que nous allons certainement changer la forme des chronique ou du moins le visuel, c'est peut être une certaine forme de lassitude qui est venue à nous, l'impression de faire toujours la même chose.
Quoi qu'il en soit, aujourd'hui , pour me rattraper (ou pas) je vous invite à lire cette chronique ou j'ai référencé les huit livres que j'ai lus depuis que je suis en vacances, c'est à dire début Mai (oui il y en a qui ont de la chance ;)  ) vous aurez donc le droit à 8 mini chroniques. J'espère que vous trouverez de l'inspiration pour vos prochaines lecture ! Il y a divers styles :) pour que vous sachiez d'avance ce qui peut vous intéresser, voilà une liste des livres: L'élégance du hérisson, Milk and Honey, L'infini + 1, Le parfum, All the bright places ("Tous nos jours parfaits" en VF), Bonjour Tristesse,Votre cerveau est extraordinaire.
 Bonne lecture ♥

-L'élégance du hérisson de Muriel Barbery 

Ohlala vous avez au moins du en entendre parler de ce livre non ?
Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai entendu prononcer son titre alors j'en attendais beaucoup quand je l'ai acheté (en brocante tout de même). Un petit résumé ça vous dit ?
"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "

Alors après avoir lu cela vous avez certainement une idée du type de récit. Tous les chapitres sont à la première personne ce qui permet aisément de s'identifier aux personnages. Je ne vais pas trop m'attarder car je vous ai promis 8 mini chroniques mais je vais tout de même développer un peu. J'ai trouvé les personnages vraiment attachant et de les suivre tout le long de l'histoire crée une certaine complicité. On attend avec impatience le moment ou elles vont se rencontrer et lorsqu'il arrive, pouah c'est sans trop de blabla et de fausseté c'est si futile et délicat. Délicat est je pense le mot que je choisirais pour décrire ce livre, tout est assez justement dosé et sensé, sauf peut être la présence d'un nouveau personnage (no spoile). Ce livre ne fut pas un coup de cœur mais j'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture, elle m'a emporté dans son monde, qui n'est d'ailleurs pas si loin du notre et quelque part ça à certainement changé quelque chose en moi.
(Et peut être en vous, qui sait !)
PS: il y aussi une adaptation cinématographique assez réussite avec entre autres Josiane Balasko.



-On achève bien les chevaux par Horace Mac Coy


Je crois que je me fais beaucoup influencer car si j'ai eu envie de lire ce livre c'est une nouvelle fois parce que j'en avais entendu parler, et pas par n'importe qui, par Ma Malle aux livre ( dont vous pouvez découvrir la chaîne YT ici, si vous ne connaissez pas déjà). Elle avait posté sur instagram une photo de ce livre et en avait fait son éloge. Depuis ce jour il m'était resté dans un recoin de la tête. Un jour je l'ai vu dans une brocante (oui encore, ce sont des mines d'or ♥) alors je n'ai pas hésité une seconde!
En avant pour un petit résumé ?
"Hollywood avant la Seconde Guerre mondiale. Robert Syberten rencontre Gloria Bettie. Comme elle, il est figurant au cinéma. Mais loin d'avoir réalisé leurs rêves, ils n'ont eu qu'un long parcours chaotique semé d'échecs. Désoeuvrés et sans argent, ils décident de s'inscrire à un marathon de danse dans l'espoir de décrocher les 1 000 dollars de récompense et de se faire remarquer par un des producteurs formant le public quotidien de ces soirées. Il ne leur reste plus qu'à tournoyer des semaines entières au rythme de l'orchestre."
Bon malheureusement je n'ai pas énormément accroché, je pense que c'est parce que je n'ai pas réellement sut lire entre les ligne, je me suis ennuyée et rien de particulier n'a retenu mon attention. Il faut toutefois relever le fait intéressant que ce livre semble montrer une sorte de vérité cachée. Cette histoire se déroule suite à la grande dépression (1929), les gens sont pauvres et sont prêts à tout pour avoir de quoi vivre. Ce concours de danse, si c'est vraiment de danse dont il est question, nous révèle l'acharnement pour la victoire, Robert fait preuve d'une persévérance folle. Autre point intéressant, le narrateur, qui est Robert, narre l'histoire après que celle ci se soit passée dans le but de l'innocenter et de prouver la nature humaine de ses actions ( je ne vous en dit pas plus !).
Pour conclure, je regrette vraiment sincèrement honnêtement ne pas avoir compris et tiré plus que ces quelques mots bruts sur le papier.
Il y a une fois de plus eu une adaptation cinématographique, l'actrice principale n'est autre que Jane Fonda!




-Milk and Honey de Kupi Kaur

Ce recueil fait sensation dans tous les pays, mince, je me suis encore laissée influencer !
Je vous ai traduit le résumé officiel fournis par Amazon.
" 'Milk and Honey' est un recueil de poésie et de prose sur la survie. A propos de l'expérience de la violence, des abus, de l'amour, la perte et la féminité. Il est séparé en quatre chapitres, chacun ayant un but différent. Parle d'une souffrance différente. Guérit différents maux. 'Milk and honey' embarque le lecteur à travers un voyage dans les plus amers moments de la vie et trouve de la douceur en eux car il y a de la douceur partout si vous êtes prêts à regarder."

Cette lecture fut vraiment intéressante. Je l'ai lu en Anglais, au début j'avais peur de ne pas tout comprendre mais à chaque fois qu'un mot bloquait je n'avais qu'à regarder dans mon dico, ce ne fut donc pas un réel problème.
Pour être sincère avec vous, les eux premiers chapitres ne m'ont pas emballée. Mais cela est du au fait que je ne me suis pas sentie concernée parce que je n'ai pas forcément vécu les moments dont parle l'auteure. Les deux suivants m'ont beaucoup plu, c'était sur la guérison et le féminisme.
C'est d'ailleurs sur ces deux chapitres là que j'ai vraiment apprécié la plume de Kupi Kaur et j'ai réellement été émue.
Elle exprime des propos que je cherche habituellement dans mes lectures et ça m'a fait un bien fou !
Plusieurs de ses poèmes ont retenus mon attention, par exemple:
"Loneliness is a sign you are in desperate need of yourself"
Et oui ceci est l'un des poèmes. Ils font rarement plus de 10 vers et sont toujours accompagnés de super petites illustrations vraiment chouettes!



- L'infini + 1 de Amy Harmon


ET NON JE NE ME SUIS PAS LAISSEE INFLUENCER POUR CELUI LA.
Mes lectures précédentes d'Amy Harmon m'avaient transcendée. J'avais déjà lu: Nos faces cachées, La Loi du cœur et mon préféré de tous:(et l'un de mes livres préférés de toujours) Running Barefoot.
 Alors quand je suis passée à cultura( et oui pas en brocante mesdames et messieurs) je me suis fais plaisir!
Un ptit résumé ?
"Superstar internationale, Bonnie Rae Shelby a tout pour elle : l'argent, la beauté, la gloire et... l'envie d'en finir avec la vie. 
Finn Clyde, lui, n'est rien et ne possède rien, à part son intelligence et son cynisme à toute épreuve. La seule chose qu'il demande : qu'on lui donne enfin sa chance. 
Une main tendue et quelques coïncidences plus loin, et les voilà engagés dans un périple qui pourrait les transformer que les anéantir. 
Une romance addictive où il est question d'étoiles filantes, aussi bien de cages plus ou moins dorées et de destinées forgées envers et contre tout."

 Il y en  a que ce résumé va allécher et d'autres que ça va reprousser, je sais. Je suis partie sans à
priori et il faut dire que j'ai été assez déçue. L'histoire était très clichée, la rock star et le mec banal,bon une petite impression de lire une mauvaise fanfiction. J'ai toutefois trouvé des points positifs! Premièrement j'ai beaucoup apprécié le road trip, c'est un thème que j'adore lire (mon préféré sur le sujet étant Partir, laisser, se trouver d'Adi Alsaid ) c'est génial de pouvoir suivre les déplacement des personnages, de suivre leurs péripéties. Le plus gros point fort que j'ai trouvé à ce livre est ce qu'il m'a enseigné sur Bonnie & Clyde, les vrais. L'histoire est fondée sur celle des deux amoureux mythiques mais je ne les connaissais que de nom. Amy Harmon nous fait découvrir à travers la fiction, ces amoureux perdus et c'est vraiment super enrichissant. J'ai adoré pouvoir découvrir tout cela, toutes ces informations.



-Le Parfum par Patrick Süskind


Il y a de cela plusieurs mois que j'ai commencé le mythique "Le Parfum" de Patrick Süskind (livre emprunté à mes grands-parents). J'ai mis pas mal de temps à le lire. Il fait à mon goût partie des œuvres majeures de la littérature.
Un réré un susu un mémé:
"Le bâtard qui voit le jour dans le quartier le plus nauséabond de Paris s'appellera Grenouille, étrange nom guttural dont Gaillard (sa nourrice) et Grimal (le tanneur qui l'emploie à des tâches répugnantes) se font les échos, comme si la marginalité appelait forcément la marginalité. C'est donc dans la fange parisienne du XVIIIe que Grenouille, né sans parents ni amour, sans racines ni odeur, mène une vie de nomadisme olfactif, volant les odeurs, les imaginant, les recréant pour les infuser au monde entier. Sans distinction hiérarchique, il se pénètre de la moindre senteur, tout d'abord frénétiquement, puis avec méthode, pour finalement se livrer à un projet démiurgique et vampirique. Dans ce voyage jusqu'aux confins de l'imagination à la fois poétique et morbide, Süskind nous entraîne sans repos à la suite de son héros monstrueux, véritable buvard des essences dont l'ultime expérience revêt presque un caractère généreux et mystique"

Quelle oeuvre, pouah !
Une fois de plus, pas de coup de cœur, mais j'ai vraiment été interloquée par ce roman. Il est super perturbant et dérangeant. Nous suivons Grenouille le long de sa vie. C'est un gars pas très beau, pas très adroit mais avec un nez exceptionnel et il fait de ce don sa force, pas si loin de Cyrano notre petit gars. Le lecteur suit Grenouille à travers une vie très olfactive semée d’embûches. Je ne veux pas  trop vous en dire pour ne pas gâcher l'histoire, mais à chaque fois qu'un moment retombe, un nouvel événement vient re pimenter le tout et redonne un coup à l'histoire, on ne s'ennuie vraiment jamais. Je pense que c'est un roman philosophique pour lequel il faut savoir lire entre le lignes et comprendre les non dits. Je n'ai jamais lu quelque chose comme ça et j'ai beaucoup apprécié cette lecture un peu folle un peu psychotique vraiment perturbante sur la quête des odeurs suprêmes.



-All the bright places par Jennifer Niven



En ce début de vacances j'ai lu deux livres en anglais, Milk and Honey et celui çi, il n'y a pas eu de réelle barrière de la langue. Le titre français est "Tous nos jours parfaits"
Synopsis:
"Dans une petite ville de l’Indiana, Finch et Violet font connaissance sur le toit du lycée. Le vide semble les appeler… Il a des tendances suicidaires, elle a perdu sa sœur quelques mois plus tôt. En portant secours à Violet, Finch le cabossé sent qu’il tombe sous le charme. Les amoureux se lancent le défi de vivre des jours parfaits : c’est le début d’une histoire aussi bouleversante que romantique."


Le résumé m'avait convaincu avant de le lire, il y avait cette part de mystère et un mélange de je ne sais quoi que j'adore. J'ai longtemps été mitigée sur cette lecture, j'ai adoré les personnages mais je n'ai pas lu de moment ou j'ai fais "whoooa" et le whoooa est très important pour moi. J'attends souvent d'un livre qu'il me surprenne et même si cette histoire était un peu atypique, je n'ai jamais eu de boum boum au cœur.
Par contre il y a de très bonnes idées dans ce livre, le personnage de Finch était mon préféré.
Petit plus : fin surprenante.
Les larmes me sont montées il me semble. J'avoue que même si ce livre ne m'a pas abasourdie, il m'a émue. De plus Finch et Violet découvrent différents endroits supers de leur état ét ça m'a vraiment donné envie de voir ma ville plus en détails, d'aller chercher ce qu'elle a de magique.
Je pense aussi que c'est a cela qu'on reconnait un bon livre, il vous laisse quelque chose.


- Bonjour Tristesse de Françoise Sagan



AVANT DERNIER!

Mon premier Françoise Sagan! J'ai trouvé ce livre en brocante (étonnant n'est ce pas ?) et je l'ai lu direct, en quelques heures; d'un coup.
"La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d'une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare."

Une fois encore j'ai deux avis sur le livre, un d'après-lecture et un autre d'après-réflexion.
A chaud après ma lecture je me suis dit "oui bon bof c'est pas sensationnel, c'est court et pas très mouvementé". L'histoire est très linéaire sans réelles péripéties.
 Puis après réflexion ça m'a fait penser à Antéchrista d'Amélie Nothomb ou Respire d'Anne-Sophie Brasme. Deux livres qui portent sur l'obsession maladive d'une personne pour une autre.
En fait j'ai découvert en cette histoire des personnages vraiment tourmentés et tous autant qu'ils sont. Mais le pire dans tout cela c’est que la vraisemblance est flagrante, ce ne sont pas que des personnages fictifs, c'est un peu tout le monde, une époque bourgeoise ou le paraître vaut plus que l'être.
La petite Cécile si innocente si machiavélique. Les doubles visages se font nombreux.
Ce qui est vraiment dingue c'est que lorsqu'elle a écrit ce roman, Françoise Sagan n'avait que 18 ans, quel talent précoce? Bon à côté d'elle je me sens un peu nulle hein, mais bon, passons.
Ce n'est pas selon moi un énorme roman bouleversant, toutefois il a un réel intérêt et mérite ses éloges.


-Votre cerveau est extraordinaire par Fabien Olicard


On fini avec un ouvrage un peu atypique. Et bah oui, une petite touche d'originalité.
Je suis allé voir le mentaliste Fabien Olicard en Mars dernier et j'ai vraiment été bluffée, je suivais déjà sa chaîne YouTube (éponyme) depuis quelques temps et je trouve ses vidéos vraiment très intéressantes. Ma famille et moi nous sommes donc procuré l'ouvrage à peine sortit: Votre cerveau est extraordinaire.
Titre assez flatteur, thèmes intrigants, on approuve avant même d'avoir lu. "50 astuces de mentalisme qui vont vous changer la vie" l'accroche nous retient, on lis avec passion.
"Après avoir tourné dans toute la France pour son spectacle, Fabien Olicard, l’un des deux mentalistes français, vous présente sa masterclass ! Tout comme sur sa chaîne Youtube (qui croît à vitesse grand V : 370 000 abonnés !), découvrez des expériences à mener et des astuces pour bluffer les gens mais aussi améliorer votre vie au quotidien : comment aborder un inconnu, retenir un numéro de teléphone, reconnaître un menteur, lire dans les pensées, faire passer les migraines… Votre cerveau a des ressources que vous ne soupçonniez pas, Fabien Olicard vous les révèle et vous explique comment les mettre à profit ! Pour votre vie de tous les jours... et pour bluffer vos amis !"

J'ai adoré cet ouvrage, j'y ai trouvé plein d'astuces et ce qui est bien c'est que c'est amené avec beaucoup d'humour et de pédagogie. On apprends pas mal de choses , des compléments des infos passées via la chaîne YouTube. Mes parties préférées sont celles sur le palais mental et les micro expressions car ce sont deux sujets qui m'intéressent vraiment beaucoup. J'avoue avoir eu plus de mal avec les passages sur les calculs, étant une vraie bille en mathématiques je n'ai rien sut tirer de ces astuces.
J'essaie de mettre à profit ce que j'ai appris de ce livre dès que je peux. C'est un travail à long terme mais qui me motive vraiment.






Voilà chers lecteurs, on a terminé ! ♥
J'ai passé beaucoup de temps à faire cette chronique et j'espère de tout cœur qu'elle vous aura intéressée. Je vous souhaites de merveilleuses lectures.
Et jusqu'à la prochaine fois, vivez grand ♥